Robinetterie industrielle : commander des filtres à tamis en ligne

Robinetterie

Pour vos diverses installations, destinées notamment à une récupération d’eaux pluviales, d’arrosage ou d’eaux sablonneuses, rien de tel qu’un accessoire hydraulique comme le filtre à tamis. Cet outil est de plus en plus utilisé en robinetterie industrielle. Plus de détails sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un filtre à tamis ?

Le filtre à tamis également appelé filtre à lamelle est un outil destiné à préfiltrer l’eau afin de retenir les particules comme les végétaux, les éclats de roches ou les autres sédiments contenus dedans. Il est en général utilisé pour des applications industrielles en jardins, parcs ou pour le recyclage d’eaux de pluie et d’eaux usées. On l’utilise également pour la filtration d’eaux brutes de canaux, forage, étangs ou rivières. Il participe à l’optimisation des systèmes d’irrigation et les protège contre le colmatage. Le filtre à tamis existe sous de nombreuses formes et modèles, en fonte, en bronze ou en polypropylène. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les caractéristiques d’un filtre à tamis

Avec une construction compacte, un filtre à tamis élimine facilement les particules retenues dans l’eau et le tamis peut être remplacé sans difficulté.  Le tamis peut être en interne ou en externe du filtre. Le fluide peut s’écouler dans le sens de la flèche qui est coulée sur le corps à travers le filtre à tamis. Celui-ci se met en relation avec la face interne du tamis. Les particules sont ensuite recueillies au niveau de la crépine et sont éliminées en ôtant le bouchon d’obturation. Par ailleurs, un filtre à tamis est couvert d’un corps de robinetterie en « y » doté d’un tamis simple et de raccords taraudés. Les filtres à tamis sont conçus avec des matériaux robustes et qui ont une longue durée de vie comme le bronze ou le polypropylène.

Comment monter un filtre à tamis ?

Le montage d’un filtre à tamis nécessite une certaine technique et un esprit de sécurité. Il est plus conseillé de faire un montage des filtres entre deux vannes. Cela permet de nettoyer les tamis sans effectuer une vidange lors de l’installation. L’objet doit avoir été monté dans le courant aéraulique avec le tamis. Pour cela, il est préférable de voir la flèche indiquée sur le corps du filtre. Pour ce qui est de la maintenance et du nettoyage du tamis, ceux-ci doivent être faits régulièrement. Pour mettre le filtre hors pression, il est nécessaire de fermer les vannes en arrière du filtre pour le nettoyage et l’entretien.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *